< RETOUR AU SOMMAIRE

Psychoéducation et gestion du symptôme 

Vivre avec son symptôme, le gérer au quotidien, voire même s’en protéger, passe notamment par une connaissance et une information la plus complète possible du trouble ou de la maladie. Information dont vous disposez, vous-même, en grande partie (notion de self-help) ou dont d’autres disposent : les usagers ou proches d’usagers qui ont été confrontés au même type de trouble ou de maladie (notion de groupe d’entraide) et les professionnels (notion de psychoéducation).  > ADRESSES UTILES

 dispositifs en santé mentale   

 

? Plus d’informations sur les groupes d’entraide, au Volet n°6.

? Plusieurs services et institutions organisent des modules d’information ou de psychoéducation. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des professionnels qui vous entourent.

 

Les comptoirs d'échange de seringue

Les comptoirs d’échange de seringues sont des lieux où les usagers de drogues peuvent recevoir du matériel stérile d’injection (seringues et matériel connexe). Les usagers sont fortement encouragés à ramener les seringues usagées. Des informations de réduction des risques (RDR) sont dispensées. Selon les services, différents types d’aides sont proposés : être accueillis anonymement, sans rendez-vous et gratuitement, recevoir des soins de santé physique et mentale, être accompagnés dans la cadre de démarches sociales et juridiques, être écoutés, orientés, soutenus sans être jugés.  > ADRESSES UTILES

 dispositifs en assuétudes 

 

? Les pharmacies de la Province peuvent procurer des kits d’injection « Sterifix » au prix conseillé de 50 cents.

? Certains services spécialisés en assuétudes mettent en place des actions visant à réduire les risques liés à la consommation (voir Volet 1.1.). De même certaines communes font de la réduction des risques à travers leur Plan de Cohésion Sociale.

 

L'accompagnement en rue

Le travail de rue est mené en binôme par des intervenants psycho-médico-sociaux et permettent la création de lien, l’accompagnement et l’orientation de personnes précarisées. Un des objectifs est de réorienter les personnes présentant une problématique d’assuétude vers les services spécialisés.  > ADRESSES UTILES

 dispositifs en assuétudes 

 

 

 < RETOUR AU SOMMAIRE   

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.