Le "Réseau Santé Namur" est composé d'organes constitutifs au sein desquels sont définis différents rôles spécifiques (pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la convention de réseau) :

 

 

 

Tous les partenaires (membres adhérents et membres effectifs[1]) de même que les représentants d’usagers et représentants de proches sont invités à participer au Groupe de travail transversal.

Le groupe de travail transversal, mis en place dans le cadre du Réseau Santé Namur, est un lieu consultatif fondamental du réseau. Il vise à permettre et favoriser l’échange entre les acteurs des différentes fonctions. Il se réunit, en moyenne, tous les mois.

 

Les partenaires membres effectifs participent également aux Comités de fonction.

Les Comités de fonction sont des espaces de concertation réunissant les acteurs d’une même fonction. Les Comités de fonction sont au nombre de cinq. On y questionne les besoins des acteurs de la fonction, on y précise les collaborations entre acteurs et entre fonctions, et on y développe des procédures et des outils de réseau. Y participent les « garants de service » de même que les représentants d’usagers et les représentants de proches. Les Comités de fonction se réunissent, en moyenne, tous les mois.

 

Chaque Comité de fonction désigne deux représentants (appelés « Garants de fonction ») qui participent au Comité de pilotage.

Le Comité de pilotage est un espace transversal de concertation de réseau organisé sur un mode représentatif. Le Comité de pilotage est un lieu décisionnel de la mise en œuvre du réseau. On y centralise les différents éléments émergeant du réseau (besoins, enjeux, propositions, développements,…) et on y réalise un travail de priorisation et de planification (Plan stratégique, Plan d’action,…). Le Comité de pilotage est composé de deux « garants de fonction » par fonction, d’un représentant du secteur assuétudes, d’un représentant du secteur internés, d’un représentant d’usager, d’un représentant de proches, des promoteurs du projet et du coordinateur de réseau. Le Comité de pilotage se réunit, en moyenne, tous les mois.

 

En plus de la participation de représentants d’usagers et de représentants de proches au sein des groupes de travail et des comités décrits ci-avant, le Réseau Santé Namur a mis en place un Conseil d’usagers et un Conseil de proches.

Ces deux conseils sont des lieux de concertation entre usagers et entre proches. Ils se réunissent, tous les mois, afin de participer directement à l’organisation des soins sur le territoire du projet (élaboration de recommandations à l’attention des professionnels, identification de thématiques à faire remonter au Comité de pilotage ou dans les Comités de fonction, participation au développement des outils du réseau, création de projets et d’initiatives,…).

 

Une fois par an, tous les partenaires (membres adhérents et membres effectifs) de même que les membres du Conseil d’usagers et du Conseil de proches sont invités à participer à l’Assemblée plénière.

L’Assemblée plénière est un espace d’information concernant l’évolution du Réseau Santé Namur. Elle vise à maintenir une information précise et complète des partenaires concernant la mise en place et le développement du projet, et à communiquer le bilan annuel des action du réseau. Pour télécharger le présentation Power Point de la dernière Assemblée plénière (10 décembre 2015), cliquer ici.

 

Le Réseau Santé Namur est également attentif à créer une dynamique de réseau et de collaboration entre acteurs de terrain. L’initiative des « Midis de réseau » a été créée afin de rencontrer cet objectif.

Convivialité, information sur un thème en lien avec la Réforme, nombre réduit de participants (maximum 30), rencontre lors d’un temps de midi, accueil parfois organisé chez un partenaire, sont autant d’ingrédients qui permettent aux « Midis de réseau » de favoriser le développement d’une plus grande inter-connaissance entre acteurs de terrain et le partage de bonnes pratiques. Pour plus d'informations, cliquer ici.

 

En parallèle de ces différents groupes de travail, comités et conseils constituant l’organigramme du réseau, il est à noter que le Réseau Santé Namur organise également des événements spécifiques ; réunions ponctuelles dédiées à des groupes-cibles ou à des thématiques spécifiques. Ces temps d’échange ont la vocation de permettre d’approfondir un thème de réseau avec les partenaires concernés par celui-ci.

 

 

 

 

 

____________________________________

[1] La Convention du « Réseau Santé Namur » prévoit que les partenaires puissent signifier leur degré d’implication au sein du réseau en choisissant leur statut en tant que membre effectif ou membre adhérent du projet. Le membre effectif est un partenaire qui manifeste son souhait de siéger au sein des Comités de fonction et, selon désignation, au Comité de pilotage[1]. Le membre adhérent est un partenaire qui souhaite s’impliquer dans les actions mises en place par le projet (Groupe de travail transversal, Midis de réseau,…) et siéger à l’Assemblée plénière. Le choix du partenaire de s’inscrire dans le projet avec l’un ou l’autre de ces deux statuts est laissé à sa seule appréciation.